×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Foi

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:5901 Le 09/12/2020 | Partager
dr_mohamed_benabid.jpg

Au milieu de la pluie de mauvaises nouvelles économiques qui s’est abattue sur cette année, il faut savoir s’arrêter sur les rares éclaircies lorsqu’elles sont constatées. L’OPV d’Aradei Capital en est une et ses premiers pas à la cote doivent être célébrés comme il se doit.

L’opportunité d’une introduction en Bourse est un questionnement légitime que se pose toute entreprise ayant atteint l’âge de la maturité, qui cherche à écrire de nouvelles pages pour son développement ou à crédibiliser son business model.

Encore faut-il choisir le timing... Partout dans la planète, la vague destructrice de la pandémie et son ambiance ronchon ont été plutôt propices à la procrastination économique.

Sous cette perspective, l’ouverture du capital par appel public à l’épargne ressemble à un exercice d’équilibriste et en tout cas n’est jamais couronnée de succès à l’avance. C’est ce qui refroidit les candidats potentiels.

Ce n’est pourtant pas cette voie de la facilité qu’a choisie Aradei, et il se trouve que  le marché le lui rend bien puisqu’aux dernières nouvelles l’opération a été sursouscrite avant même les délais d’expiration. En attendant de confirmer officiellement ce succès à l’occasion des détails prévus pour lundi prochain.

Vu le contexte, c’est fichtrement un sacré message d’optimisme. Il indique qu’il est possible de négocier des trajectoires pour muscler sa croissance, y compris au plus fort des grosses tempêtes. Il montre aussi que le marché des capitaux et ses différentes parties prenantes gardent toujours la foi.

Sans doute que le chemin n’est pas entièrement balisé. Il le sera le jour où ce genre de succès fera émulation. Pour l’instant, il appartient donc à tous de continuer d’investir dans les bonnes pratiques et de réajuster si besoin est les réformes nécessaires.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc