×
Soft power
Soft power Par Amin RBOUB
Le 05/12/2022

Le succès appelle le succès. Le Mondial galvanise les foules et redonne de l’espoir à la planète entière après deux ans de Covid. Cette fête sportive révèle aussi les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Walid Regragui tire les enseignements du match Maroc-Paraguay

Par L'Economiste| Le 28/09/2022 - 11:35 | Partager
Walid Regragui tire les enseignements du match Maroc-Paraguay

Le sélectionneur national, Walid Regragui, a indiqué, mardi à Séville, que le match amical disputé contre le Paraguay, et qui s'est soldé par un nul (0-0), a été ''difficile'', relevant que cette rencontre a permis au staff technique national de tirer des ''certitudes'' avant le Mondial du Qatar.

''Nous avons joué un match difficile et différent de celui que nous avons disputé, vendredi dernier à Barcelone, contre le Chili. Cette rencontre m’a donné des certitudes avant le Mondial'', a ajouté Regragui lors de la conférence de presse, à l’issue de la rencontre jouée au Stade Benito Villamarin. 

Malgré une bonne entame, le Maroc s'est heurté à une équipe solide du Paraguay. Sur les rares occasions obtenues, l'efficacité n'a pas été au rendez-vous comme face au Chili. 

"J’ai tiré plusieurs enseignements de cette rencontre. Certes, lors de la première mi-temps, nous avons manqué d’intensité et de rythme, mais j’ai apprécié l’attitude des joueurs'', a expliqué le sélectionneur national, notant que l’équipe a amélioré sa prestation lors de la deuxième mi-temps. Selon lui, ''contrairement au match contre le Chili, nous avons disputé aujourd’hui une rencontre ouverte face à une équipe musclée qui nous a exigé un effort supplémentaire''. ''Maintenant, il faut travailler sur le côté mental. Nous devons encore travailler dur pour atteindre notre meilleur niveau avant le Mondial'', a conclu Regragui.