×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Volaille : Guerre déclarée contre l’abattage insalubre

    Par L'Economiste| Le 16/07/2019 - 11:26 | Partager
    Volaille : Guerre déclarée contre l’abattage insalubre

    L’abattage insalubre constitue une réelle menace pour le secteur avicole. Pour s’attaquer au problème, le ministère de l’Agriculture et celui de l’Intérieur avaient émis une circulaire portant sur les conditions de transport, de commercialisation des volailles vivantes et celles auxquelles doivent répondre les unités d’abattage de proximité des volailles destinées aux besoins exclusifs des ménages. Cette note fixe notamment les modalités de reconversion des "Riachats" en points de vente des viandes de volailles provenant des abattoirs ou des établissements agréés sur le plan sanitaire ou en unités d’abattage de proximité de volailles destinées aux besoins exclusifs des ménages.

    Lundi, le ministre de l’Agriculture a ainsi souligné la ferme volonté de son département de lutter contre les unités d’abattage insalubres. Il a en ce sens rappelé que le zoopole d’Ain Jemaa permettra de remédier aux problèmes dont souffre le marché de gros aux volailles de Roches Noires. Akhannouch a indiqué qu’un nouvel espace de vente sera aménagé à Ain Jemaâ et doté des équipements nécessaires à la commercialisation des volailles vivantes dans le respect des normes en vigueur.

    Selon les données de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), les investissements cumulés du secteur ont atteint 13 milliards de DH en 2018. Le chiffre d’affaires est évalué à 31 milliards de DH. Au total, le secteur compte près de 500.000 emplois directs et indirects. La production est chiffrée à 670.000 tonnes de viandes de volailles et 5,8 milliards d’œufs de consommation.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc