×
Soft power
Soft power Par Amin RBOUB
Le 05/12/2022

Le succès appelle le succès. Le Mondial galvanise les foules et redonne de l’espoir à la planète entière après deux ans de Covid. Cette fête sportive révèle aussi les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

USA: l'Ouragan Ian frappe la Floride

Par L'Economiste| Le 29/09/2022 - 09:36 | Partager
USA: l

L'ouragan Ian a touché terre mercredi après-midi près de l'île de Cayo Costa, en Floride, au sud des Etats-Unis, a annoncé le Centre national américain des ouragans (NHC).

Cette tempête de catégorie 4 a provoqué notamment des inondations catastrophiques et des ondes de tempête potentiellement mortelles, prévient la même source. L'ouragan Ian "frappe la péninsule de Floride avec une onde de tempête catastrophique, des vents et des inondations" après avoir touché terre juste au sud de Punta Gorda, a indiqué le NHC. Plus de 2,5 millions de personnes en Floride faisaient l'objet d'un ordre d'évacuation. Le gouverneur de l'Etat, Ron DeSantis, a averti mercredi les personnes qui n'avaient pas évacué de rester à l'intérieur, mettant en garde contre "une tempête vraiment, vraiment importante".

"Ce sera l'une des tempêtes dont les gens se souviendront toujours", a ajouté le gouverneur républicain. Même avant que Ian ne touche terre, près de 645.000 habitants étaient privés d'électricité mercredi.

Les aéroports, les écoles et les parcs d’attraction de Walt Disney ont été fermés tout comme un grand nombre de commerces et de restaurants, dans un signe de la gravité de la tempête.

Selon les garde-côtes, les vents violents en mer ont fait chavirer un bateau transportant des migrants. Une vingtaine de personnes sont portées disparues, trois ayant été sauvées et quatre autres étant parvenues à nager jusqu'au rivage.