×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Une danse marocaine au patrimoine immatériel de l'Unesco

Par L'Economiste| Le 06/12/2017 - 09:40 | Partager
Une danse marocaine au patrimoine immatériel de l'Unesco

La "Taskiwin", une danse martiale caractéristique du Haut-Atlas occidental, vient d’être inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture). Le nom de cette danse provient de la corne portée par chaque danseur. Les mouvements consistent à faire vibrer les épaules au rythme des tambourins et des flutes, a précisé l’instance onusienne. Cette inscription au patrimoine immatériel permet ainsi de sauvegarder cet art historique qui était menacé par différents facteurs, selon l’Unesco, notamment "la mondialisation, le dénigrement croissant des pratiques patrimoniales traditionnelles par les jeunes et un déclin de l’artisanat associé à la danse". Rappelons que la décision a été prise en marge de la réunion du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui se tient jusqu’au 9 décembre à Jeju (Corée du Sud).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc