×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Transport voyageurs : Comment la tutelle compte restructurer le secteur

Par L'Economiste| Le 10/02/2019 - 21:14 | Partager
Transport voyageurs : Comment la tutelle compte restructurer le secteur

Le ministre du Transport, Abdelkader Amara, a exposé samedi à Rabat les grandes lignes de la stratégie de modernisation et de développement du secteur de transport public de voyageurs. Cette vision stratégique sera mise en œuvre avec les acteurs du secteur à travers la signature d’un contrat-programme reposant sur quatre piliers, a indiqué le ministère. Ainsi, le premier pilier porte sur le développement de l’arsenal juridique réglementant le secteur. Ce pilier 1 reposera sur 4 axes, à savoir la révision du cadre juridique du secteur, l’amendement de certaines dispositions du Code de la route, l’adaptation de la tarification du transport de voyageurs et la simplification des procédures administratives. Quant au 2e pilier, il portera sur la mise en place d’un référentiel de qualité de service et de sécurité dans le secteur avec l’objectif d’améliorer la qualité des prestations pour les voyageurs. Il s'agit concrètement de mettre à niveau les infrastructures d'accueil des voyageurs, d'améliorer les conditions sociales des personnes travaillant dans le secteur et de promouvoir l'efficacité énergétique. 

Pour sa part, le troisième pilier concernera la mise à niveau des entreprises transport, avec notamment le renforcement des compétences et la professionnalisation des ressources humaines outre le renouvellement du parc des autocars. Enfin, le département du Transport compte aussi mettre en place un observatoire national du transport ainsi qu'un mécanisme national de régulation du secteur compte tenu de la régionalisation avancée, la modernisation du système et des appareils de contrôle routier, et le contrôle de la concurrence déloyale et de la spéculation des prix.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc