×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Tourisme: 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura

    Par L'Economiste| Le 25/02/2021 - 10:19 | Partager
    Tourisme: 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura

    Les projets d'aménagement en cours de mise en œuvre dans la ville côtière de Harhoura, une destination parmi les plus prisées du Royaume, devraient coûter jusqu'à 500 millions DH, a indiqué jeudi le président du Conseil communal, Abderrahim Benlaadoul.

    Cette enveloppe permet de financier l'aménagement du Boulevard Amir Moulay Abdellah (route côtière) sur 12 km, l'élargissement de ce boulevard, la réalisation d'une trémie et la création de parkings, a précisé Benlaadoul. Selon le responsable, ce montant devrait être revu à la hausse au fur et à mesure de l'avancement des travaux.

    Des parkings sous-sol seront créés au niveau de ce boulevard, dont un grand parking en cours de construction à l'esplanade de Temara-Plage, avec une capacité de 350 véhicules, a précisé le président du Conseil communal. "La ville de Harhoura qui compte neuf plages attire chaque été un flux important d'estivants, d'où la nécessité de décongestionner la circulation durant cette période", a-t-il dit.

    Ces projets permettront de d’"ériger la commune en pôle touristique plus attractif".

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc