×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 28/01/2022
Génie

Alléger le poids des cartables, mais bien remplir les têtes. La tâche de Benmoussa, ministre de l’...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Téléphonie mobile: Léger repli du trafic sortant

Par L'Economiste| Le 04/12/2021 - 16:42 | Partager
Téléphonie mobile: Léger repli du trafic sortant

Le trafic sortant de la téléphonie mobile s'est établi à 14,63 milliards de minutes durant le troisième trimestre de 2021, en légère baisse de 0,65% par rapport au troisième trimestre de 2020.

Le trafic SMS s’accroit, quant à lui, de 6,89% sur une année pour s’établir à 762 millions d’unités, indique l’ANRT dans un communiqué sur l’évolution des parcs de l’Internet et du mobile. Concernant l’usage moyen sortant mensuel du mobile, il est en baisse de 6,68% sur une année passant de 100 minutes durant les neufs premiers mois de 2020 à 93 minutes sur la même période en 2021, précise la même source. Pour sa part, le trafic sortant de la téléphonie fixe a atteint, au cours du troisième trimestre de 2021, 412 millions de minutes, contre 487 millions durant la même période de 2020, enregistrant une baisse de 15,43%.

Parallèlement, le parc des noms de domaine .ma s’est établi à 102.909 noms de domaine à fin septembre 2021, en hausse de 14,71% sur une année, fait savoir l'ANRT, précisant que durant le 3e trimestre 2021, 6.985 nouveaux noms de domaine ont été enregistrés. En ce qui concerne le parc des "Liaisons Data Entreprises", il s’est établi à 34.466 lignes, enregistrant une hausse annuelle de 3,59%. Il est constitué majoritairement des "Liaisons Entreprises Data Nationale" (99,85% du marché). Par ailleurs, l’ANRT publie les résultats de l’enquête annuelle de l’usages des TIC auprès des ménages et des individus, relève le communiqué, qui précise que cette enquête a été menée en étroite collaboration avec plusieurs institutions nationales .

Cette enquête met en avant l’intensification des usages sous la période de la pandémie Covid-19, à savoir le recours au télétravail, au télé-enseignement et à l’achat en ligne en raison des impacts induits par la pandémie Covid-19 qui a eu un effet notable sur les usages et une nouvelle perception du numérique.

Elle relève aussi que trois personnes sur quatre ont vu leur usage du téléphone s’intensifier pendant le confinement de 2020, et que l’usage d’Internet a augmenté pendant le confinement de 2020 pour 8 personnes sur 10.