×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Tariq Ramadan : La justice maintient les inculpations

    Par L'Economiste| Le 14/03/2019 - 16:06 | Partager
     Tariq Ramadan : La justice maintient les inculpations

    La justice française a rejeté ce jeudi la demande de levée des deux inculpations pour viols réclamée par l’islamologue suisse Tariq Ramadan, remis en liberté mi-novembre après neuf mois de détention provisoire. Les magistrats ont confirmé la décision des juges qui avaient considéré l’été dernier cette requête "prématurée".

    Le célèbre intellectuel musulman est inculpé depuis le 2 février 2018 pour deux viols, dont un sur personne vulnérable, ce qu’il conteste fermement. Celui qui fut longtemps considéré comme une figure aussi influente que controversée de l’islam européen est aujourd’hui libre en France, sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire. Le prédicateur, qui souffre d’une sclérose en plaques, a dû verser une caution préalable de 300.000 euros et remettre son passeport suisse.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc