×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Tanger: Mise en échec d'une tentative de trafic de cocaïne

Par L'Economiste| Le 28/06/2022 - 09:44 | Partager
Tanger: Mise en échec d

Les éléments de la sûreté nationale au port de Tanger ville ont mis en échec, lundi soir, une tentative de trafic de 67 kilogrammes de cocaïne à bord d'un véhicule utilitaire immatriculé à l'étranger, en provenance d'un port espagnol, indique la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) dans un communiqué.

L'opération de contrôle et de fouille effectuée par des chiens policiers entraînés, ainsi que les procédures de contrôle automatisées menées en coordination avec les services des douanes, ont permis la saisie de la cocaïne qui était soigneusement dissimulée dans les cavités de la carrosserie de la voiture, précise-t-on de même source.

Le conducteur de la voiture, un citoyen marocain de 49 ans résidant en France, a été interpellé et placé en garde à vue à la disposition de l'enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les circonstances de cette affaire, ainsi que ses extensions régionales et ses liens éventuels avec le trafic international de cocaïne, souligne le communiqué.

Les procédures d’expertise préliminaires menées au port ont révélé que les cargaisons saisies font partie de la cocaïne, alors que des échantillons de la drogue saisie ont été remis au Laboratoire national de la police scientifique et technique aux fins de déterminer le niveau de concentration des stupéfiants saisis, ajoute le communiqué.