×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 28/01/2022
Génie

Alléger le poids des cartables, mais bien remplir les têtes. La tâche de Benmoussa, ministre de l’...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Tanger: Hausse de 0,4% de l'IPC en octobre

Par L'Economiste| Le 04/12/2021 - 16:29 | Partager
Tanger: Hausse de 0,4% de l

L'indice des prix à la consommation (IPC) des ménages à Tanger a enregistré une hausse de 0,4% au cours du mois d'octobre dernier, et de 1,7% en glissement annuel.

Les prix des produits alimentaires ont augmenté de 1,4% en octobre dernier, par rapport à un mois auparavant, en raison de la hausse des prix des "viandes" de 5,3%, des “poisson et fruits de mer” de 4%, des “légumes” de 3,9%, du “lait, fromage et œufs" de 0,9%, des “huiles et graisses” de 0,2% et du “pain et céréales” de 0,1%, a indiqué un communiqué de la direction régionale du Haut-commissariat au plan (HCP). Concernant l'indice des produits non alimentaires, il a diminué de 0,2% en glissement mensuel, a précisé la même source, notant que cette diminution est due à la baisse des prix du “transport” de 2,7%, et la hausse des indices des divisions des “articles d'habillements et chaussures” (1%), des “biens et services divers” (0,8%), des “meubles, articles de ménages et entretien courant du foyer” (0,5%) et de la “santé” (0.1%), tandis que la stagnation des indices des autres divisions n’ont pas affecté l'évolution générale.

En glissement annuel, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 1,3% sous l'effet de la hausse qui a affecté les prix du “pain et céréales” et des “poisson et fruits de mer” de 4,6%, du “sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie” de 1,5% , du “lait, fromage et œufs” de 1,1%, des “viandes” de 0,2%, des “spiritueux” de 10,1%, de la “bière” de 9,6% et du “tabac” de 2,3%.

En outre, la variation annuelle de l'indice des produits non alimentaires a également augmenté de 2%, alors que la variation dans les prix des divisions qui constituent les produits non alimentaires a fluctué entre une diminution de 1,2% pour la “communication” et une augmentation de 6,4% pour le “transport”. L’IPC est l'instrument de mesure de l'inflation. Il contribue au suivi et à l'analyse de la situation économique, et constitue un élément essentiel pour la mise en place de la politique financière et l'indexation des contrats entre les différents partenaires socio-économiques.