×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Flash

    Tamuda Bay : Le Marriott devra attendre 2018

    Par L'Economiste| Le 16/08/2017 - 11:36 | Partager
    Tamuda Bay : Le Marriott devra attendre 2018

    Le premier Marriott de la région devra attendre un peu avant son entrée en service. En effet, selon plusieurs sources, c’est au courant de l’année 2018 que le futur palace de luxe de la station Tamuda Bay devra recevoir ses premiers clients. Le projet est mené par Sama Marina, entreprise saoudienne qui avait signé en 2015 une convention d’investissement pour 850 millions de DH pour mener ce projet.

    Le projet est dans sa phase finale. Il s’étale sur 22.500 mètres carrés et offrira à ses clients 194 chambres, dont des suites de luxe. Il devra se mesurer à des champions du luxe comme le Banyan Tree et le Sofitel qui ont déjà ouvert leurs portes en 2016.

    A.A

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc