×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Tabac manufacturé: Des pratiques douteuses de vente de cigarettes en ligne !

    Par L'Economiste| Le 09/04/2021 - 13:10 | Partager
    Tabac manufacturé: Des pratiques douteuses de vente de cigarettes en ligne !

    Depuis quelques jours, la plateforme Glovo propose des cigarettes de vente en ligne, à travers un point de vente, commercialisant des marques exclusivement importées.

    Ainsi, les fumeurs peuvent commander en ligne et se faire livrer par les coursiers de la plateforme des marques comme Winston, Camel ou encore Marlboro. Auprès des opérateurs du commerce en ligne, cette initiative fait grincer des dents, d’autant plus que cette pratique est clairement interdite par la législation marocaine.

    En effet, l'article 22 de la loi 46-02 stipule: "Seules peuvent être autorisées, par l'administration, à effectuer la distribution au détail des tabacs manufacturés, les personnes qui produisent une copie d'un contrat de bail d'un local à usage commercial ou d'un extrait du Registre de commerce ou à défaut d'une autorisation administrative précisant l'activité commerciale de l'intéressé et qui s’engagent à présenter les tabacs dans un comptoir facilement accessible et de les conserver dans de bonnes conditions". Par ailleurs, le décret 2-14-481 portant sur l’application de la loi 46-02, est encore plus clair. Il va jusqu'à préciser que, parmi les obligations du débitant, la nécessité de procéder uniquement à la vente des produits de tabac au comptoir du débit du tabac et exclusivement aux clients présents dans l’enceinte du même débit.

    Pour le législateur, cette interdiction procède de la logique de lutter contre le commerce illicite de cigarettes et de responsabiliser les débitants sur le contrôle de vente aux mineurs. Dans la même veine, le même texte précise que le débitant est tenu de vendre les produits aux prix fixés par l’administration et publiés au Bulletin officiel; et surtout ne pas procéder à des remises ni de revente des produits à d’autres débitants.

    Pourtant, comme l’a mis en exergue L'Economiste "Lire:  Tabac manufacturé: Attention au dumping chez les buralistes ! ", des nouvelles pratiques douteuses de dumping sont observées depuis quelques mois chez les buralistes, notamment à travers des baisses de prix de paquets d'une marque Pemium, vendus à 20 DH au lieu de 32...

    tabac_livraison.jpg
     

    A.R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc