×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Sociétés cotées: Repli des revenus

    Par L'Economiste| Le 02/03/2021 - 09:16 | Partager
    Sociétés cotées: Repli des revenus

    Les revenus agrégés des sociétés cotées en Bourse de Casablanca se sont établis à 61 milliards de dirhams (MMDH) au 4ème trimestre de l’année écoulée, en repli de 6,7% par rapport au T4-2019 et ce, en dépit de la poursuite de la reprise de l’activité économique post-confinement, indique Attijari Global Research (AGR).

    Cette contre-performance intervient après une quasi-stagnation des revenus au T1-2020 à +0,5%, suivie de deux baisses successives au T2 et au T3 de -10,5% et -4,5%, fait savoir AGR dans son récent « Research report – Equity ». Plus en détails, 50 sociétés cotées parmi les 71 ayant publié leurs résultats au terme de ce dernier trimestre de l’année 2020 accusent une contraction de leur chiffre d’affaires (CA) contre 43 lors du T3-2020, précise la même source.

    Ainsi, les analystes d’AGR soulignent que les secteurs de l’immobilier, de l’énergie, des banques et du BTP ont pâti, durant le T4-2020, d’un affaiblissement visible de la demande par rapport à l’année 2019. En effet, leurs revenus trimestriels ont reculé de respectivement 1,5 MMDH, 1,3 MMDH, 440 millions de dirhams (MDH) et 199 MDH.

    À l’opposé, les secteurs de l’automobile et des télécoms enregistrent une appréciation relative de leurs revenus, relèvent-ils, notant qu’il s’agit d’une hausse de 104 MDH et de 62 MDH respectivement.

    En outre, ce rapport fait également ressortir que le CA agrégé de la cote s’établit à 239,8 MMDH en 2020 contre 252,7 MMDH en 2019, soit un recul de 5,1%. Sur la base du poids capitalistique des différents secteurs cotés, deux constats se profilent. En effet, 10 secteurs cotés, représentant 38% de la capitalisation du marché, accusent des baisses plus ou moins sensibles de leur activité à fin décembre. Il s’agit de l’immobilier (-55,4%), de l’énergie (-19,6%), du BTP (-13,0%), du ciment (-8,6%), de l’automobile (-6,9%), des sociétés de financement (-5,7%), des ports (-5,2%), des assurances (-3,4%), de l’agro-alimentaire (-2,4%) et des nouvelles technologies de l’information – NTI (-0,4%). Le second constat est que 4 secteurs cotés, qui pèsent près de 58% dans la capitalisation du marché, ont publié un CA annuel en hausse.

    Il s’agit de la Grande Distribution, des Banques, des Mines et des Télécoms dont les revenus progressent de +5,9%, +3,0%, +1,6% et +0,7% respectivement.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc