×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Sajid: "Oublions les débats sur les idéologies des partis..."

Par L'Economiste| Le 09/06/2021 - 15:48 | Partager
Sajid: "Oublions les débats sur les idéologies des partis..."

"Le quotient électoral retenu pour les prochaines échéances permettra un multipartisme démocratique et évitera à un seul parti de dominer la scène politique", a noté Mohamed Sajid, SG de l'Union constitutionnelle (UC).

Invité ce 9 juin 2021 au débat de l'université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, l'ex-maire de Casablanca a souligné que l'hégémonie d'une formation politique est dangereuse pour la société...Car, elle ne permet pas à toutes les composantes de s'exprimer librement, de proposer et de gouverner". "Le nouveau quotient ouvrira la voie à tous les partis, y compris les plus petits d'exercer et de travailler pour le bien commun de la Nation", ajoute le patron de l'UC. Ce dernier n'a pas omis de rappeler que "le Maroc a fait un grand progrès et que beaucoup reste à faire".

A commencer par restaurer la confiance dans la classe politique, assurer un bel avenir aux jeunes générations et garantir la mise en œuvre du nouveau modèle de développement. Sajid a également rappelé son bilan et ses réalisations alors député au nom de Taroudant, ou encore à la tête de la ville de Casablanca et ses 27 communes et principalement la mise en service de deux lignes de Tramway et l'investissement en infrastructures qui a dépassé les 39 milliards de DH durant ses deux mandats. "En 2003, les besoins s'établissaient à plus de 60 milliards de DH...nous avons pu injecter plus de la moitié de cette enveloppe grâce à la volonté et l'engagement.

Engagement qui a fait que la date retenue pour l'inauguration de la première ligne de tramway (12/12/2021) a été maintenue et respecter", félicite Sajid. Sur un autre registre, ce dernier a affirmé que le débat sur l'idéologie des partis est révolu.

"Maintenant, tout parti doit avoir une vision pragmatique, aller de l'avant, développer le pays et hisser le niveau de vie des Marocains", conclut-il.

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc