×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Revenus bancaires : L'Afrique du Nord renforcera son poids d'ici 2022

Par L'Economiste| Le 04/03/2018 - 20:39 | Partager
Revenus bancaires : L'Afrique du Nord renforcera son poids d'ici 2022

Les banques de l'Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Algérie, Egypte, Libye et Soudan) grignoteront des parts de revenus à l'Afrique du Sud d'ici 2022, selon le rapport de McKinsey sur la banque de détail en Afrique. En effet, leur part de revenus avant le coût du risque atteindra 30% en 2022 contre 28% en 2017 et 24% en 2012.

Dans le même temps, l'Afrique du Sud verra sa part reculer à 26% contre 30% en 2017 et 37% en 2012. L'Afrique centrale et l'Afrique de l'Ouest verront leur poids légèrement évoluer sur la même période.

 

mckinsey_tt.jpg
 
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc