×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Régime sec pour les collectivités territoriales

Par L'Economiste| Le 16/04/2020 - 19:20 | Partager
Régime sec pour les collectivités territoriales

Le ministre de l’Intérieur vient d’adresser aux walis, gouverneurs et présidents des collectivités territoriales une note leur demandant de suspendre provisoirement les engagements de dépenses non indispensables. Une décision qui s’explique par les retombées de la pandémie du coronavirus sur recettes fiscales. La mesure d’austérité devrait permettre de faire face aux dépenses obligatoires ou nécessaires.

Par dépenses obligatoires, il faut entendre les dépenses de salaires, les factures d’eau et d’électricité, les loyers…

Les dépenses d’équipement et d’investissement nécessaires doivent être arrêtées par les présidents de collectivités territoriales de concert avec les walis et gouverneurs.

H.E

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc