Rebondissements dans l’affaire Samir

Par L'Economiste| Le 20/12/2017 - 12:43 | Partager
Rebondissements dans l’affaire Samir

D’après l’ordonnance du 18 décembre, le juge commissaire a reconnu la créance d’un montant de 800 millions de DH à l’égard de la masse des obligataires en plus de 59,29 millions de DH au titre des intérêts. Pour ce qui est des requêtes individuelles, elles ont été rejetées en bloc par le juge commissaire.   

Les personnes qui voudront contester cette décision disposent d’ un délai de 15 jours à compter de la date de notification de la décision du juge.