×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Radicalisation : Le BCIJ garde un œil vigilant sur la diaspora

Par L'Economiste| Le 15/08/2018 - 17:30 | Partager
Radicalisation : Le BCIJ garde un œil vigilant sur la diaspora

Le Maroc surveille de très près les binationaux vivant en Europe pour mieux contrôler ceux pourraient être radicalisés. Rabat est en coordination avec les différents services de police européens pour disposer de toutes les informations disponibles sur les jeunes qui risquent de basculer dans l’extrémisme, a indiqué le patron du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khyam, dans un entretien accordé à l’agence espagnole Efe, un an après les attentats de Catalogne dont les auteurs sont originaires du Maroc. "Nous avons appelé nos homologues occidentaux à partager toutes les informations disponibles", a précisé El Khyam, qui se réjouit de la qualité de la coopération avec les services de renseignement espagnols.

Pour rappel, grâce aux renseignements fournis par le Maroc, la France avait notamment pu neutraliser le cerveau des attentats de Paris de novembre 2015, Abdelhamid Abaaoud. En Espagne, la coopération avec les renseignements marocains a permis à plusieurs reprises de démanteler des cellules terroristes.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc