×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Rabat: installation du nouveau doyen de la Faculté des Sciences

    Par L'Economiste| Le 23/04/2021 - 10:57 | Partager
    Rabat: installation du nouveau doyen de la Faculté des Sciences

    La cérémonie d'installation de Mohammed Regragui en tant que nouveau doyen de la Faculté des Sciences de Rabat, relevant de l'Université Mohammed V, s'est déroulée jeudi, en présence d'un parterre de professeurs, de chercheurs et de plusieurs autres personnalités.

    Regragui, qui a remplacé Mourad El Belkacemi, a souligné son engagement personnel à déployer tous les efforts nécessaires pour contribuer à la réussite du chantier de réformes du secteur, en mettant l'accent sur l'acquisition des langues afin d'obtenir des étudiants qualifiés et en phase avec l'évolution dans le domaine des connaissances et de la pédagogie. "Nous aspirons à une transition numérique, énergétique et écologique et soutenons l'ouverture sur l'environnement national et international", a-t-il lancé, promettant d'associer l'ensemble des acteurs de la Faculté dans le débat, l'échange des idées et la digitalisation des prestations administratives.

    La Faculté des Sciences de Rabat est appelée à se démarquer par "la formation d'étudiants de haut niveau et l'efficience de son action en termes d'accompagnement des grands chantiers de notre pays" a-t-il dit. De son côté, le secrétaire général du Département de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Khalfaoui, a mis en avant le "rôle essentiel joué par la Faculté des Sciences de Rabat, qui est considérée comme l'un des établissements scientifiques les plus connus du pays, en ce sens qu'elle a conduit depuis sa création en 1959 un mouvement de modernisation et de développement du niveau de la recherche scientifique".

    Le chantier de réformes des secteurs de l'éducation et de la formation permettra à l'Université de mener à bien ses missions, dont le développement de la recherche scientifique et technologique, en faisant prévaloir les vertus de de la concertation et de la participation, a-t-il enchaîné. Le doyen sortant, Mourad El Belkacemi, a insisté sur "le leadership" de cette faculté au niveau national dans le domaine de la recherche scientifique, notant que le mérite de ce positionnement revient à l'abnégation du corps professoral et les autres composantes de l'encadrement ayant rendu possible la concrétisation de plusieurs chantiers, notamment la dotation des laboratoires en équipements de pointe et la modernisation des amphis.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc