×
 Merci!
Merci! Par Meriem OUDGHIRI
Le 07/12/2022

L’Histoire s’est écrite sous nos yeux. Celle qui a fait soulever tout un peuple. Celle qui a donné de l’adré­naline. Celle qui a montré la combativité et le souffle d’une... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Phosphates: les exportations se portent bien

Par L'Economiste| Le 04/10/2022 - 10:02 | Partager
Phosphates: les exportations se portent bien

Les ventes des phosphates et dérivés ont augmenté de 67,7% à plus de 77,89 milliards de dirhams (MMDH) à fin aout 2022, selon l’Office des changes.

Cette hausse est attribuable à l’augmentation des exportations des engrais naturels et chimiques (+23,49 MMDH) due à l’effet prix qui a plus que doublé (8.793 DH/T à fin août 2022 contre 4.162DH/T à fin août 2021), explique l’Office qui vient de publier ses indicateurs des échanges extérieurs du mois d’aout, notant que les quantités exportées ont, en revanche, baissé de 15,5%.

S’agissant des ventes du secteur automobile, elles se sont élevées à 66,7 MMDH, affichant un accroissement de 29,3% au titre des huit premiers mois de l’année 2022. Ces exportations atteignent leur niveau le plus haut durant la même période au cours des cinq dernières années.

Cette hausse a concerné les ventes du segment de la construction (+47,3%) et celles du segment du câblage (+16,7%). En revanche, les exportations du segment de l’intérieur véhicules et sièges ont accusé une baisse de 2,5%.

En parallèle, les exportations du secteur agriculture et agroalimentaire se sont établies à 55,83 MMDH à fin août 2022, en augmentation de 24,1% par rapport à la même période de 2021. Cette évolution s’explique par la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+27,7%) et celles de l’agriculture, sylviculture et chasse (+19,8%).

De leur côté, les exportations du textile et cuir se sont accrues de 28,8%. Cette évolution est attribuable, principalement, à la hausse des ventes des vêtements confectionnés (+31,2%), des articles de bonneterie (+22,8%) et des chaussures (+30,3%).