Mosquée Hassan II: Des faucons pèlerins pour réguler la population de pigeons

Par L'Economiste| Le 17/04/2022 - 12:54 | Partager
Mosquée Hassan II: Des faucons pèlerins pour réguler la population de pigeons

La mosquée Hassan II de Casablanca et ses alentours sont envahis par les pigeons. Un phénomène qui cause de nombreuses nuisances, notamment des salissures au pied des façades. Ce phénomène persiste en raison de l’importante croissance de la population de pigeons. Pour y remédier, des faucons pèlerins sont installés sur le toit de la mosquée (12e étage). Ce projet est mené par l’Association marocaine pour la protection des rapaces (AMPR), sollicitée par les responsables de la Grande Mosquée et la société Perliagro spécialisée das la régulation de nuisibles. Il consiste en l’installation d’un nichoir artificiel favorisant la nidification du faucon pèlerin, l’un des plus grands prédateurs naturels des pigeons. Cette espèce fréquente déjà de manière irrégulière la mosquée.

Depuis 2019, plumes, pattes de pigeons, pelotes de réjection, permettent de confirmer la présence d’au minimum un individu, explique l’Association. Pour le projet, la pose d’un nichoir artificiel permettra l’installation pérenne d’un couple, qui y élèvera chaque année entre 3 et 5 jeunes et consommera entre 600 et 800 pigeons/an.

Cette méthode de lutte contre la prolifération des pigeons constitue un événement unique et pionnier dans le monde arabe, à en croire l’association. Il y a quelques jours, quatre œufs ont éclos dans ce nichoir artificiel, marquant ainsi le succès des efforts déployés pour permettre à cette espèce de rapace de nidifier sur le site.

E.M.G.