Flash

Mohammedia : Du rififi au Conseil communal

Par L'Economiste| Le 11/10/2018 - 11:32 | Partager
Mohammedia : Du rififi au Conseil communal

Hassan Antara, Président du Conseil communal de Mohammedia

Dirigé par le parti de la lampe, le Conseil communal de Mohammedia est actuellement paralysé par les divergences entre le président, Hassan Antara, et des conseillers qui réclament sa démission. Ces divergences sont devenues plus aiguës après la décision de 14 membres du Conseil, appartenant au PJD, de rejoindre les rangs de l’opposition, avec d’autres élus de l’USFP et du RNI, deux alliés du PJD au sein du Conseil. Ces conseillers ainsi que ceux de l’opposition (PAM) réclament le départ du président pour des considérations diverses.

La paralysie est devenue plus évidente après avoir été incapable de se réunir lors de sa session ordinaire du mois d’octobre, faute de quorum. Cette session a été, en effet, reportée à deux reprises. Pour sa part, le président du Conseil a estimé que ce qui s’est passé lors de la session d’octobre est "normal" et s’inscrit dans le cadre de la loi, observant que le conseiller a le droit d’être présent ou de s’absenter et que la session se tiendra, la prochaine fois, avec la participation des élus présents.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc