×
Gisement
Gisement Par Mohamed Ali Mrabi
Le 23/05/2024

C’est bientôt l’été. La saison des grandes vacances, du soleil, des plages… et du retour des Marocains du monde. Pendant des années, les transferts financiers de cette... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Maroc-Hongrie : Akhannouch s'entretient avec Viktor Orbán

Par L'Economiste| Le 13/04/2024 - 17:36 | Partager
Maroc-Hongrie : Akhannouch s

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch s'est entretenu, vendredi à Marrakech, avec son homologue hongrois, Viktor Orbán, qui effectue une visite dans le Royaume.

Cette rencontre a été l'occasion de saluer la solidité des relations d’amitié et de coopération entre le Maroc et la Hongrie, qui ont connu des évolutions notables au cours des dernières années, en droite ligne de l’attachement de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à diversifier les partenariats avec les États membres de l’Union Européenne, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.

La rencontre a également permis de mettre l’accent sur l’importance du renforcement et de l’élargissement de la coopération économique entre les deux pays, le Maroc étant le premier partenaire commercial de la Hongrie dans le continent africain, avec un volume d’échanges commerciaux de quelque 4,1 milliards de DH (382 millions d’euros) en 2022, en progression de 25% par rapport à l’année 2021.

Les deux parties ont d’autre part évoqué les préparatifs pour la tenue de la 5ème Commission économique Maroc-Hongrie, prévue en octobre 2024, en couronnement de cette année qui coïncide avec la commémoration du 65ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, note le communiqué.

Au cours de cette rencontre, M. Orbán a adressé une invitation au Chef du gouvernement pour effectuer une visite de travail en Hongrie, ajoute la même source. Ces entretiens ont par ailleurs été l’occasion d’évoquer plusieurs questions régionales et internationales, d’examiner les moyens de développer le partenariat sur tous les plans et de saluer la concordance des vues des deux pays à l’égard de nombreuses questions internationales, conclut le communiqué.