×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Maroc-FAO-Niger : cellule de géomatique et de digitalisation tripartite

    Par L'Economiste| Le 25/02/2021 - 09:23 | Partager
    Maroc-FAO-Niger : cellule de géomatique et de digitalisation tripartite

    Visant à former des profils experts en matière de traitement des images de télédétection satellitaire et drones, le Niger a inauguré sa cellule de géomatique et de digitalisation.

    Fruit de l'accord tripartite de coopération sud-sud signé entre le Maroc, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et la République du Niger en novembre 2019, cette cellule entend également digitaliser la collecte et l’analyse de données agricoles, indique un communiqué conjoint du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, du ministère nigérien de l’Agriculture et de l’Elevage et de la FAO.

    En dotant le Niger d’une telle cellule, le Maroc vient confirmer son ferme engagement à accompagner les pays du continent africain dans leur marche vers un développement agricole durable, souligne la même source, rappelant que le Royaume a mis à la disposition des pays africains, à travers le bureau de la Représentation de la FAO au Maroc, un fonds fiduciaire d’environ 1,2 million de dollars américain pour la période 2014-2020 en faveur d’un appui au développement de l’agriculture en Afrique et du renforcement des capacités, dans le cadre d’un Accord général en appui à la coopération Sud-Sud signé entre le Royaume du Maroc et la FAO le 23 avril 2014.

    A partir de ce fond fiduciaire, cinq accords tripartites de coopération sud-sud ont été signés entre le Royaume du Maroc, la FAO et la république de Guinée, la République de Guinée Bissau, la République du Mali, le Royaume d’Eswatini et la République du Niger. L’accord au profit du Niger était parti d’une volonté de partager des initiatives de développement endogènes qui ont pour objectif de contribuer à l’inclusion digitale du pays.

    Par ailleurs, le communiqué fait savoir qu'à ce jour, le projet a permis de créer au sein du ministère nigérien de l’Agriculture et de l’Elevage, une cellule transversale de géo-technologies et de digitalisation, équipée en matériel et en ressources humaines grâce à une sélection compétitive de 6 ingénieurs de la direction des statistiques et à leur affectation à la cellule. Il a également permis de mettre l’accent sur le renforcement des capacités du staff de la cellule à travers un plan de formation intensif de 3 mois sur le traitement des images satellitaires, l’acquisition et les traitements des images prises par drones et les dispositifs d’enquêtes agricoles digitales, la cartographie des cultures par télédétection, la digitalisation des statistiques agricoles et de l’estimation des rendements.

    Ce plan de formation a été réalisé en partenariat avec le Centre régional africain des sciences et technologies de l’espace (CRASTE-LF) à travers des sessions présentielles et écoles de terrain au Maroc et au Niger et des sessions de formation en e-learning.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc