×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Majorité gouvernementale: Ce qu’en dit Akhannouch

Par L'Economiste| Le 22/09/2021 - 15:48 | Partager
Majorité gouvernementale: Ce qu’en dit Akhannouch

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a indiqué, mercredi, que la majorité gouvernementale sera composée du RNI, du PAM et de l’Istiqlal. Lors d’une conférence de presse, Akhannouch a déclaré que les attentes des citoyennes et citoyens ont été également mises en avant, notamment dans le sillage de l’impact économique et social de la pandémie.

Il a également souligné que les trois partis ont veillé à former un gouvernement "soudé et efficace", en vue de soumettre sa composition à l’appréciation du Roi et de lui donner forme afin qu’il puisse exercer ses fonctions en toute homogénéité, dans un esprit d’altruisme et en totale solidarité entre ses composantes, en se mobilisant autour d’un seul projet, celui de permettre aux Marocains de vivre dignement. Disant comprendre les aspirations "légitimes et méritées à biens des égards", formulées par certains partis quant à la participation au gouvernement, Akhannouch a expliqué que le principe de l’équilibre entre majorité et opposition "exige de ne pas concentrer toute la force d’un seul côté afin de garantir l’efficacité de l’action gouvernementale et parlementaire, de part et d’autre".

Selon le chef du gouvernement, la logique du choix de la majorité gouvernementale a été guidée par l’orientation qu’a prise la volonté populaire, tel qu’exprimée par les urnes, ainsi que les multiples dénominateurs communs de ses composantes, la convergence de leurs programmes électoraux et leur adoption des mêmes priorités revendiquées par les Marocains dans les volets social et économique. Pour Akhannouch, ces programmes serviront de plateforme "fertile et appropriée" pour l’élaboration d’un programme gouvernemental "fort et réalisable", dont les retombées seront visibles les premiers jours du travail du nouveau cabinet, "en réponse aux directives contenues dans le rapport sur le Nouveau modèle de développement".

Aziz Akhannouch a à ce sujet souligné que le dialogue entre les partis composant la majorité "se poursuivra pour établir la proposition de structure gouvernementale et de composition ministérielle et la soumettre au Roi en vue de nommer le gouvernement", ajoutant qu’il s’agira de proposer des noms notoirement connus pour leur compétence, crédibilité et probité.

Voir DIAPORAMA: La majorité gouvernementale composée du RNI, du PAM et l'Istiqlal

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc