Le PIB agricole devrait baisser en 2022

Par L'Economiste| Le 14/05/2022 - 09:04 | Partager
Le PIB agricole devrait baisser en 2022

Les estimations prévisionnelles du produit intérieur brut agricole (PIBA) prévoient une baisse maximale d’environ 14% en 2022, indique le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts.

Cette évolution s’explique par la performance exceptionnelle enregistrée la campagne précédente 2020/2021 et des conditions climatiques défavorables de la campagne actuelle, précise le ministère dans un communiqué, notant que l’impact de cette baisse sur le PIB global ne devrait pas dépasser -1,7 point.

En effet, selon la même source, la campagne agricole 2021/2022 a enregistré une pluviométrie qui a atteint 188 mm à fin avril 2022, soit une baisse de 42% par rapport à la moyenne des 30 dernières années (327 mm) et de 35% par rapport à la campagne précédente (289 mm) à la même date. Les autres cultures affichent, quant à elles, un état favorable. « En effet, de manière globale, les pluies cumulées depuis le début de Mars ont contribué au rétablissement du couvert végétal à niveau normal et assuré le bon déroulement des cultures printanières », indique le ministère.

En ce qui concerne les exportations, le communiqué fait savoir que celles des agrumes durant la campagne en cours ont connu une hausse remarquable par rapport à la campagne précédente, atteignant 711 mille tonnes, contre 549 mille tonnes la campagne précédente, soit une hausse de 30%.