×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 01/12/2021
Papier

Dans certains dossiers régionaux que L’Economiste vient de publier, l’aspect écologique tient une...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Le nord de la France balayé par la tempête Aurore

Par L'Economiste| Le 21/10/2021 - 10:30 | Partager
Le nord de la France balayé par la tempête Aurore

La tempête Aurore a balayé, dans la nuit de mercredi à jeudi, la moitié nord de la France, avec des vents violents atteignant les 130 km/h, causant de nombreux dégâts matériels et occasionnant de fortes perturbations dans les transports. Routes coupées, toitures envolées, arbres arrachés, trafic perturbé, électricité coupée… les chaînes de télévision françaises diffusaient, ce matin, des images du passage de cette première tempête de l'automne.

Ce jeudi matin près de 250.000 foyers étaient toujours privés d'électricité et les transports, notamment les trains, étaient fortement perturbés. Les lignes TER ont été impactées et aucun train ne circule en Normandie, ni en Champagne-Ardenne. En Ile-de-France, dans les Hauts-de-France et dans le grand Est, le trafic TER est, lui aussi, fortement perturbé.

Une dizaine de départements avaient été placés, mercredi, en vigilance orange pour vent violent par Météo France qui avait décrété une vigilance jaune vagues-submersion pour le Finistère, le Morbihan, la Seine-Maritime, la Somme et le Pas-de-Calais en raison d’une aggravation de l’état de mer et d’une surélévation du niveau de la mer.

Ce jeudi, l’institut météorologique a revu sa vigilance à la baisse, ne plaçant plus que trois départements français (la Meuse, la Marne et les Ardennes), en vigilance orange pour vents violents. Mi-septembre, neuf personnes avaient trouvé la mort noyées en mer, victimes d’une forte houle, lors d’un épisode météorologique ayant touché le sud-est de la France.