×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Le HCP dresse la cartographique des violences subies par les hommes

Par L'Economiste| Le 12/04/2021 - 12:34 | Partager
Le HCP dresse la cartographique des violences subies par les hommes

Les hommes sont aussi victimes de diverses formes de violence, même si ce fléau touche plus les femmes. Plus de quatre hommes sur dix ont en effet subi au moins un acte de violence durant les 12 mois précédant l’enquête, indique le HCP dans une nouvelle étude qui a concerné un échantillon de 3.000 hommes. 70% d’hommes ont subi au moins un acte de violence durant toute leur vie, 75% parmi les citadins et 61% parmi les ruraux, détaille l’enquête dont les résultats viennent d’être dévoilés.

La violence subie par 42% des hommes durant les 12 mois précédent l’enquête a plus touché ceux qui vivent en milieu urbain (46%) que les hommes établis en milieu rural (35%).  "Cette violence est plus répandue parmi les jeunes âgés de 15 à 34 ans (47% contre 29% parmi ceux âgés de 60 à 74 ans), parmi les célibataires (46% contre 40% parmi les mariés) et parmi ceux ayant un niveau scolaire supérieur (46% contre 33% pour ceux sans niveau scolaire), ajoute l’enquête.

L’enquête montre en outre que la violence subie par les hommes est principalement psychologique. Elle survient surtout au sein du foyer (contexte conjugal) . "Le contexte conjugal s’avère l’espace de vie le plus marqué par la violence puisque 31% des hommes sont victimes de violence perpétrée par la partenaire (épouse, ex-épouse, fiancée ou amie intime)", relève ainsi le HCP. 12% des hommes sont aussi touchés par la violence dans les autres contextes de vie dans le cadre familial, alors que 10% sont concernés par la violence dans l’espace public.

Autre donnée de l’enquête: la prévalence de la violence conjugale a atteint 31% durant les 12 mois précédant l’enquête. Toutefois, ce taux varie selon les caractéristiques démographiques et socio- économiques. Ainsi, les hommes citadins sont plus touchés (33%) que les ruraux (27%). La même tendance est observée chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans où 61% sont victimes de violence conjugale, alors que ce taux atteint 24% chez les hommes âgés de 60 à 74 ans.

Autre élément: 41% de ceux ayant un niveau scolaire supérieur ont subi la violence conjugale contre 24% parmi ceux n’ayant aucun niveau scolaire.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc