×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 28/01/2022
Génie

Alléger le poids des cartables, mais bien remplir les têtes. La tâche de Benmoussa, ministre de l’...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Le déficit de liquidité bancaire s'allège

Par L'Economiste| Le 03/12/2021 - 14:38 | Partager
Le déficit de liquidité bancaire s

Le déficit de la liquidité bancaire s'est allégé durant la semaine précédente de 0,5%, pour se situer à 76 milliards de dirhams (MMDH), en moyenne hebdomadaire, ressort-il de la lettre monétaire et obligataire de BMCE Capital Global Research (BKGR).

Bank Al-Maghrib (BAM) a, ainsi, augmenté ses avances à 7 jours de 3,8 MMDH pour se fixer 36,7 MMDH, précise la même source, ajoutant que les placements l'Argentier du Royaume se sont montrés moins dynamiques pour se limiter à seulement 8,4 MMDH, au total. Dans ces conditions marquées par la poursuite de l'équilibre du marché monétaire, le taux moyen pondéré (TMP) demeure aligné sur le taux directeur à 1,5%. Sur le marché primaire, la courbe primaire a affiché une légère hausse du taux de la ligne 2 ans de d'un point de base à 1,72% et une baisse du taux de la ligne 10 ans de 0,2 point de base (pbs) à 2,32%.

Concernant les principales variations de la courbe secondaire, celle-ci a enregistré parmi ses principales variations une hausse de 13,6 pbs du taux de la ligne 13 semaines à 1,49% et une baisse de 6 pbs des taux de la ligne 10 ans et 20 ans à 2,32 % et 2,8% respectivement. Durant la prochaine période, il est attendu que la Banque centrale augmente son dispositif monétaire avec l'émission de 480 millions de dirhams, de plus sous forme d'avances à 7 jours pour se fixer à 37,19 MMDH.

"Selon toute vraisemblance et dans l’expectative de l'ouverture de la nouvelle année budgétaire, les taux primaires devraient maintenir leur stabilité compte-tenu également de l'absence de pression sur les finances publiques", conclut BKGR.