×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 18/01/2022
Fin utile

Il n’y a que les menaces du Père fouettard ou de l’épée de Damoclès qui font, encore et...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Lancement de la 19ème campagne nationale de sensibilisation pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes

Par L'Economiste| Le 26/11/2021 - 11:29 | Partager
Lancement de la 19ème campagne nationale de sensibilisation pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes

La faculté des sciences juridiques, économiques et sociales d’Agdal-Rabat a abrité, hier, le colloque national de lancement de la 19ème campagne de sensibilisation pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles.

La cérémonie de cet évènement a été présidée par Aawatif Hayar, ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille. Organisée sous le thème de « La sensibilisation dans le milieu scolaire contre les violences faites aux filles et aux femmes », le programme de cette édition prévoit plusieurs activités qui vont durer jusqu'au 10 décembre prochain. Le choix de ce thème s’explique par le rôle important de l’école en tant que noyau principal d’éducation et d’apprentissage des comportements citoyens qui s’opposent aux différentes formes de violences, est-il indiqué. Des formes qui commencent à prendre de l’ampleur avec la violence électronique à l’égard des femmes.

Selon les données du HCP, ce type de violence touche près de 14% des femmes, soit environ 1,5 million de femmes, rappelle la ministre. Un taux qui passe à 29% pour les jeunes femmes âgées entre 15-19 ans, ajoute-t-elle. La cérémonie de lancement a été une occasion pour Farid El Bacha, doyen de la faculté d’Agdal, de rappeler les initiatives lancées par son établissement pour mieux appréhender cette thématique qualifiée de complexe.

Les deux dernières années ont été marquées par le lancement d'un Master genre et politiques publiques, signale le doyen. Et également l’organisation de la première université sur l’égalité entre les hommes et les femmes, ajoute-t-il.

N.E.A.