×
Exclus
Exclus Par Ahlam NAZIH
Le 17/04/2024

La hausse des salaires fait partie des trois gros dossiers du round de dialogue social ouvert le 26 mars dernier, avec la réforme des retraites et la loi sur la grève. Les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Journée internationale de solidarité avec la Palestine : l'appel du Roi Mohammed VI

Par L'Economiste| Le 29/11/2023 - 13:03 | Partager
Journée internationale de solidarité avec la Palestine : l

Le Roi Mohammed VI a appelé, à l'occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, la communauté internationale à adopter une résolution qui visera, "de manière décisive et contraignante", l’application immédiate d’un cessez-le-feu durable à Gaza.

Dans un message adressé au Président du Comité des Nations Unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, Cheikh Niang, le Souverain, a souligné que l’aggravation du drame humanitaire à Gaza et l’acharnement contre les civils "interpellent la communauté internationale, plus particulièrement les puissances agissantes et le Conseil de sécurité, organe onusien chargé du maintien de la sécurité, de la stabilité et de la paix dans le monde".

Le Roi Mohammed VI a ainsi appelé les puissances agissantes et le Conseil de sécurité à "mettre de côté leurs dissensions pour œuvrer de concert à l’adoption d’une résolution qui visera, de manière décisive et contraignante, l’application immédiate d’un cessez-le-feu durable, selon les règles du droit international et du droit international humanitaire".

Le Souverain a rappelé, dans ce cadre, les quatre priorités urgentes définies par Sa Majesté pour faire cesser le massacre de vies humaines, portant sur une désescalade urgente et concrète et la fin des agressions militaires pour aboutir à un cessez-le-feu durable et vérifiable, la protection des civils, l'acheminement fluide et en quantités suffisantes des aides humanitaires au profit des populations de Gaza, et une perspective politique pour la question palestinienne, de nature à relancer la solution à deux États.