×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

J.O de Tokyo: Le Maroc rate ses débuts

Par L'Economiste| Le 25/07/2021 - 09:30 | Partager
J.O: Le Maroc rate ses débuts

Quatre athlètes marocains ont quitté samedi les Jeux olympiques de Tokyo-2020, au terme de la 2è journée des compétitions.

Sarah Fraincart (aviron) a occupé la 5e et dernière place du tournoi de consolation. L'athlète devra faire mieux lors des épreuves de repêchage. De son côté, la taekwondoïste Oumaima El Bouchti a perdu en huitièmes de finale face à la Sud-coréenne Jaeyoung Sim par 19 à 10. Outre El Bouchti, le taekwondo marocain est représenté à Tokyo par Nada Laaraj (moins de 57 kg) et Achraf Mahboubi (moins de 80 kg). Laaraj s'est inclinée, dimanche, face à l'Américaine Anatasija Zolotic.

En boxe, Mohamed Hammout (moins 57 kg) s'est incliné en huitièmes de finale face à l'Iranien Daniyal Shahbakhsh (0-5) samedi. Même résultat en cyclisme avec l'abandon de Mohcine El Kouraji lors de l'épreuve de la course en ligne, remportée par l'Equatorien Richard Carapaz devant le Belge Wout van Aert (argent) et le Slovène Tadej Pogacar (bronze). Quant à l'autre boxeur, Mohamed Assaghir (poids mi-lourds), il a été battu par le Russe Imam Khataev.

Seul lot de consolation, le surfeur Ramzi Boukhiam a obtenu sa qualification pour les 8es de finale. Le Marocain affrontera le Français Michel Bourez pour une place en quarts de finale.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc