×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Immigration illégale: Sanchez appelle l'Espagne et l'Europe à être solidaires avec le Maroc

Par L'Economiste| Le 04/07/2022 - 15:24 | Partager
Immigration illégale: Sanchez appelle l

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a estimé, lundi, que l'Espagne et l'Europe "doivent faire preuve de solidarité avec le Maroc". Dans un entretien avec El Pais, Sanchez a  salué les efforts du Royaume pour lutter contre les mafias de l’immigration illégale.

Certains '’semblent penser parfois que des pays comme le Maroc ne souffrent pas de l’immigration illégale. L'Espagne et l'Europe doivent faire preuve de solidarité avec le Maroc" dans sa lutte contre les réseaux de l’immigration clandestine, a affirmé Pedro Sanchez. "Il faut reconnaître l'effort que fait le Maroc, qui subit aussi la pression de la migration irrégulière", a fait observer M. Sanchez, assurant que ‘’les véritables responsables de l’assaut violent mené, la semaine dernière, par des migrants sub-sahariens contre la clôture métallique séparant les villes de Nador et Melilia, sont les mafias".

"Ce qui s'est passé à la clôture (…) était une attaque violente menée par des migrants armés", a rappelé le responsable espagnol, appelant à ‘’faire un exercice d'empathie à l’égard des forces de sécurité espagnoles et des forces publiques marocaines, qui ont souffert d’une attaque violente qui a fait des centaines de blessés parmi les forces de l’ordre’’.