×
Echec
Echec Par Ahlam NAZIH
Le 19/04/2024

Devenir médecin, c’est d’abord se vouer à l’humain, se dédier à une cause noble. Devenir médecin, c’est avant tout un don de soi, et c’est aussi rendre service à son pays.

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Génération Green : Deux projets d’agriculture solidaire lancés à Youssoufia et Safi

Par L'Economiste| Le 04/03/2024 - 10:21 | Partager
Génération Green : Deux projets d’agriculture solidaire lancés à Youssoufia et Safi

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a lancé, dimanche, deux projets d’agriculture solidaire de plantation de cultures résilientes aux changements climatiques, inscrits dans le cadre de la Stratégie Génération Green, dans les provinces de Youssoufia et de Safi.

À Youssoufia, ce projet nécessitera un investissement de 18,2 millions de DH. Lancé dans la commune territoriale de Jnane Bouih, il porte, pour la 1re tranche, sur la plantation de 200 ha de câprier et de 80 ha de cactus dans le cadre de la première tranche d’un projet d’agriculture solidaire pour le développement des systèmes de production résilients aux changements climatiques. Au total, 1.000 ha de câprier, 400 ha de nouvelles variétés de cactus résistantes à la cochenille à carmin et 300 ha d’arbustes fourragers (Atriplex) seront plantés. À noter que ce projet contribuera à la diversification des sources de revenu de 825 petits agriculteurs, dont près de 200 jeunes et 230 femmes rurales.

Dans la commune territoriale d’Atouabet relevant de la Province de Safi, le ministre a lancé un projet de plantation de 100 ha de caroubier dans la cadre de la première tranche d’un projet d’agriculture solidaire qui porte sur l’introduction et le développement de spéculations résilientes aux changements climatiques.

D’un coût global de 21,6 millions de DH, ce projet intégré concerne les deux communes territoriales Atouabet et Lamaâchat. Il porte, entre autres sur le développement de la culture du caroubier sur une superficie de 800 ha, la plantation de variétés de cactus résistantes à la cochenille à carmin sur une superficie de 200 ha. Ce chantier prévoit également la création d’une coopérative de services de jeunes ruraux pour le développement du semis direct des céréales et la mise en place d’activités génératrices de revenus autour des filières animales, à travers notamment, le développement de l’apiculture (distribution de 400 ruches d’abeilles) et la création de deux unités de production d’orge hydroponique. Ce projet bénéficie à plus de 850 petits agriculteurs, dont 250 jeunes et plus de 50 femmes rurales.