×
 Merci!
Merci! Par Meriem OUDGHIRI
Le 07/12/2022

L’Histoire s’est écrite sous nos yeux. Celle qui a fait soulever tout un peuple. Celle qui a donné de l’adré­naline. Celle qui a montré la combativité et le souffle d’une... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

France: nouveau record du déficit commercial

Par L'Economiste| Le 07/10/2022 - 11:07 | Partager
France: nouveau record du déficit commercial

Le déficit commercial de la France a enregistré un nouveau record en août, à 15,5 milliards d'euros, ont indiqué les douanes vendredi.

Cette dégradation du déficit commercial est portée par la détérioration de la balance énergétique dans un contexte de prix de l’énergie en hausse, expliquent les douanes. En moyenne mobile sur trois mois, en août 2022, la balance commerciale s'est dégradée d'un milliard d’euros, après - 0,8 milliard d’euros en juillet, et s’établit à - 15,5 milliards, note la même source.

En cumul sur douze mois, le déficit affiche également un record, à 139 milliards d'euros, sous l'effet d'une dégradation continue des chiffres mensuels depuis la fin 2020.

Dans l'ensemble, les importations françaises ont vu leur coût croître de 1,1 milliard d'euros, à 65,6 milliards, tandis que les exportations ont légèrement progressé de 100 millions d'euros, pour atteindre 50,1 milliards d'euros. La facture énergétique a coûté 800 millions d'euros supplémentaires en août, ont précisé les douanes, et creusé le solde français sur l'énergie à 11 milliards d'euros de déficit en août. Les importations d'électricité et de gaz continuent de se renchérir pour la France, pendant que les exportations énergétiques sont stables, précisent les douanes.

Hors énergie, le déficit commercial français fléchit toujours, mais moins fortement, à 6,7 milliards d'euros contre 6,5 milliards le mois précédent.