×
Erreurs de casting
Erreurs de casting Par Ahlam NAZIH
Le 28/09/2022

Parmi les annonces de la rentrée universitaire, deux grandes nouvelles: un record de 2.350 recrutements pour les universités en 2023, et la fin des... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Finances publiques: Un déficit de 25,6 milliards de DH à fin juillet

Par L'Economiste| Le 16/08/2022 - 11:14 | Partager
Finances publiques: Un déficit de 25,6 milliards de DH à fin juillet

Le déficit budgétaire a atteint, au terme des sept premiers mois de l’année, 25,6 milliards de DH, en atténuation de 17 milliards de DH en glissement annuel, ressort-il de la Revue de la conjoncture économique - Août 2022 publiée par la banque centrale. Dans le détail, les recettes ordinaires se sont améliorées de 24,1% à 191,5 milliards de DH, reflétant des progressions de 19,5% des rentrées fiscales et de 85,2% de celles non fiscales.

Concernant les dépenses ordinaires, elles ont augmenté de 15,2% à 192 milliards, traduisant essentiellement des accroissements de 140,2% de la charge de compensation, de 8,7% de celles des autres biens et services et de 3,7% des dépenses du personnel. Le solde ordinaire ressort ainsi déficitaire à 511 millions de DH, au lieu de 12,3 milliards de DH à fin juillet 2021. Pour leur part, les dépenses d’investissement ont progressé de 12,1% à 44,1 milliards de DH, portant ainsi les dépenses globales à 236,2 milliards de DH, en alourdissement de 14,6%.

De son côté, le solde positif des comptes spéciaux du Trésor s’est élevé à 19,1 milliards de DH, en hausse de 110,4% d’une année à l’autre. Compte tenu de l’augmentation du stock des opérations en instance de 6,3 milliards de DH, le déficit de caisse a atteint 19,2 milliards de DH, contre 56,9 milliards un an auparavant. Ce besoin a été couvert par des ressources intérieures d’un montant net de 18,3 milliards et par un flux net extérieur de 923 millions de DH, explique la banque centrale.