×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Flash

    Financements TPE : les banques appliquent des taux d'intérêt historiquement bas

    Par L'Economiste| Le 29/01/2020 - 16:51 | Partager
    Financements TPME : les banques appliquent des taux d

    Le secteur bancaire a répondu aux voeux du Roi Mohammed VI de plafonner à 2 % le taux d'intérêt qui sera appliqué aux bénéficiaires du programme intégré d'appui et de financement des entreprises qui a été présenté au Souverain, lundi dernier au Palais Royal à Rabat, ce qui représente le plus bas taux jamais appliqué au Maroc.

    Au cours de l'audience Royale accordée au ministre de l’économie ,des finances et de la réforme de l’administration, au Wali de Bank Al Maghrib et au président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), lundi 27 janvier 2020 au Palais Royal de Rabat, précédant la cérémonie de présentation du programme intégré d'appui et de financement des entreprises, Sa Majesté le Roi a souligné le niveau élevé du taux d’intérêt bancaire qui serait appliqué aux bénéficiaires de ce programme, indique un communiqué conjoint du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, de Bank Al-Maghrib et du GPBM.

    Or, la vocation même de ce programme, sa large ambition et le fait qu’il cible essentiellement les petites et moyennes entreprises et les jeunes porteurs de projet requièrent de baisser ces taux de façon significative, ajoute le communiqué conjoint, précisant que la fixation du niveau de ces taux devant être de nature à contribuer à promouvoir l'entreprenariat, à créer de l’emploi et à marquer progressivement une rupture dans la perception et dans les mentalités en rapport avec le crédit bancaire. Sachant que le secteur bancaire sera appuyé par plusieurs mesures et dispositions telles que la mise en place d’un mécanisme de refinancement illimité de la part de Bank Al Maghrib, l’application par cette même institution d’un taux préférentiel dans le cadre de ce programme ou encore le relèvement du taux de garantie.

    De plus, le Roi a donné ses instructions pour que le Fonds Hassan II mette à la disposition du Fonds d'appui au financement de l'entreprenariat un montant de 2 Milliards de DH sans intérêt, destiné au monde rural, soit le quart du montant global du fonds, en vue d’obtenir des taux encore plus préférentiels pour ce segment.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc