×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Fès-Meknès: Le CVE régional s'active pour la reprise

Par L'Economiste| Le 08/06/2020 - 14:20 | Partager
Fès-Meknès: Le CVE régional s

La région Fès-Meknès veut acter la relance économique. C’est ce qui ressort de la 1ere réunion du Comité de Veille économique (CVE) régional, tenue ce lundi. "Cette rencontre vise à mettre en place des mécanismes efficients pour gérer les impacts de la pandémie du Covid-19 et adopter les mesures nécessaires d’accompagnement destinées à atténuer son impact socio-économique", indique Essaïd Zniber, wali de la région. Selon lui, la déclinaison régionale du CVE a pour objectif de mettre en place des mesures permettant la relance des secteurs économiques au niveau local, provincial et régional. En effet, ce comité a pour mission de suivre la mise en œuvre des décisions du CVE national, d’analyser la situation économique et sociale de la région et d’établir des propositions et des recommandations en coordination avec les acteurs locaux.

Présidée par le wali de la Région, la séance de travail s’est déroulée notamment en présence du président de la région, les gouverneurs des provinces et des préfectures, du directeur du CRI, les présidents des universités, CGEM, entre autres. La démarche adoptée par le CVE régional vise, outre les missions précitées, la préparation d’un programme de relance économique selon une démarche participative associant l’ensemble des acteurs économiques au côté des administrations déconcentrées et des élus, ainsi que la mise en place d’une structure régionale d’écoute, d’orientation et d’accompagnement animée par le CRI et la CGEM au profit des entreprises et des porteurs de projets. Mohand Laenser, le président de la région, a promis de leur apporter un accompagnement dans la mesure des possibilités de son conseil.

De son côté, Abdelghani Sebbar, gouverneur de Meknès, a insisté sur la mobilité des personnes pour amorcer la crise et relancer la machine. Faut-il rappeler que le leadership de la préfecture de Meknès a permis d’éradiquer le cluster épidémique du Covid-19 très rapidement, mais paradoxalement cette circonscription a souffert des effets pervers de cette pandémie avec l’annulation de son évènement phare, le SIAM.

Notons enfin que le CRI a mené une série d’entretiens auprès de partenaires institutionnels, et une enquête auprès des opérateurs économiques de la région afin de mesurer l’impact de la crise au niveau régional et a élaboré un rapport préliminaire devant servir de base aux travaux du CVE régional. "L’ambition est de préparer la relance dans les plus brefs délais", rassure Yassine Tazi, directeur du CRI. Ceci suppose le déclenchement de la sortie de crise et la création d’un choc psychologique d’optimisme, et surtout redéployer les transports. Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc