Flash

Fès: De nouveaux espoirs pour l'INDH

Par L'Economiste| Le 08/12/2018 - 17:36 | Partager
Fès: De nouveaux espoirs pour l'INDH

Rattrapage des déficits en infrastructures de base et services sociaux, accompagnement des personnes en situation de précarité, amélioration des revenus,  l'insertion économique des jeunes, impulsion du développement des futures générations. Tels sont les objectifs de la 3e phase de l'initiative nationale pour le développement humain (INDH), expliqués ce samedi aux représentants de la société civile, élus et agents de l'administration territoriale de la région Fès-Meknès.

Pour Mohamed Dardouri, wali coordinateur de l'initiative royale, "la nouvelle vision s'appuiera sur l'accompagnement de projets d'éducation, santé, et activités génératrices de revenus". L'essentiel, selon lui, est de travailler sur l'humain, dès sa naissance, afin de préparer l'élite de demain. "L'expérience marocaine est vivement sollicitée en Afrique. La vision royale tend à créer une plateforme de projets inclusifs et à fort impact", explique l'ancien wali de Fès-Meknès. La démarche participative, basée sur le partenariat avec la société civile sérieuse, formée, encadrée, et spécialisée est de mise pour réussir ce projet royal qui connaît l'adhésion de grandes fondations, des bureaux d'études, ainsi qu'une importante mobilisation de l'administration territoriale.

Pour rappel, quelque 18 milliards de dirhams sont destinés à cette nouvelle phase de l'Initiative (2019-2023). Le mot d'ordre est de lutter contre la rente et favoriser le ciblage de projets redonnant de nouveaux espoirs à la jeunesse marocaine.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc