×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Fès/Cartes bancaires piratées: Le réseau démantelé

Par L'Economiste| Le 05/10/2020 - 10:35 | Partager
Fès/Cartes bancaires piratées: Le réseau démantelé

L’achat d’espadrilles Nike et Adidas et de bijoux au sein d’un centre commercial de la ville de Fès aura conduit à l’arrestation d’un vaste réseau de faussaires. Le nombre des individus appréhendés dans cette affaire s’élève désormais à 11.

Pour rappel, L’Economiste annonçait, vendredi dernier, en exclusivité le démantèlement d’une bande criminelle spécialisée dans le piratage des cartes de crédit. C’est ainsi que le procureur général du Roi près de la Cour d’appel de Fès a annoncé dimanche que le ministère public a déféré devant le juge d’instruction, 11 individus pour enquêter sur leur implication présumée dans la formation d’une bande criminelle, le vol qualifié et l’atteinte aux systèmes de traitement automatisé des données.

"Sur la base des résultats de l’enquête menée par la brigade nationale de la police judiciaire à Casablanca, le ministère public a déféré, le dimanche 4 octobre devant le juge d’instruction, onze individus pour enquêter sur leur implication présumée dans la formation d’une bande criminelle, le vol qualifié, l’atteinte aux systèmes de traitement automatisé des données, le vol qualifié commis en réunion, l’usage d’un véhicule motorisé, la falsification et l’usage de documents de l’administration publique, l’escroquerie, la falsification de plaques d’immatriculation d’une voiture à l’encontre de l’un d’eux, ainsi que le recel d’une chose obtenue à l’aide d’un crime", a indiqué le procureur général dans un communiqué.

Après l’interrogatoire de première comparution, le juge d’instruction a décidé de placer sept de ces mis en cause en détention provisoire et de soumettre les autres à la surveillance judiciaire, ajoute le communiqué. Ces individus sont soupçonnés d’être impliqués dans la formation d’une bande criminelle dans le domaine du piratage de comptes bancaires nationaux et internationaux via l’accès à la base de données informatiques de comptes de tiers, la formation d’une bande criminelle, le vol qualifié, la falsification de cartes d’identité nationales, de permis de conduire et de plaques d’immatriculation des voitures et l’acquisition de divers achats de grands centres commerciaux à travers le paiement électronique à partir des comptes bancaires piratés et leur revente, a conclu le procureur. Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc