Espagne: Un Marocaine expulsée pour "menace à la sécurité nationale"

Par L'Economiste| Le 17/01/2022 - 12:23 | Partager
Espagne: Un Marocaine expulsée pour "menace à la sécurité nationale"

Une Marocaine vivant en Espagne depuis 1999 a été expulsée pour menace à la sécurité nationale. Selon une décision de l’Audience nationale espagnole, la mise en cause, interdite d'entrée en France pour djihadisme, "a recruté et facilité les départs d'islamistes radicaux qui ont rejoint les rangs de Daech en Syrie et en Irak".

La Marocaine avait été arrêtée par les Mossos d'Esquadra le 7 avril 2015, lors d'une opération contre une cellule djihadiste qui opérait à Barcelone et envoyait des combattants vers les deux zones de conflit. La mise en cause est notamment accusée de faire de la propagande djihadiste et d’avoir projeté de se rendre dans les zones de conflit. Elle a fait l’objet d’une interdiction d'entrer en France jusqu'en 2055. La mise en cause, jamais condamnée, a déposé un recours contentieux-administratif devant la Haute Cour nationale, dans lequel elle a demandé l'annulation de son expulsion. Mais la justice espagnole a estimé qu’elle constitue une « menace réelle et suffisamment sérieuse » pour être expulsée.

Selon la justice, son mari et son-beau frère sont aussi mis en cause dans des affaires de djihadisme. Le beau-frère, un Marocain, qui "s'est rendu en Syrie en 2014", a commis un attentat suicide dans lequel il a trouvé la mort.