Flash

Enlèvement, séquestration et meurtre... Fès sous le choc

Par L'Economiste| Le 17/02/2019 - 21:58 | Partager
Enlèvement, séquestration et meurtre... Fès sous le choc

La police de Fès, en coordination avec celle de Tanger, a procédé dimanche à l’arrestation de 3 personnes. Elles sont présumées impliquées dans une affaire d’homicide volontaire, avec enlèvement, séquestration et demande de rançon. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que les mis en cause ont séquestré un jeune homme (de 21 ans) samedi soir dans l’appartement n°18, sis au 4e étage de la résidence Marble House, sur l’avenue des FAR, à Fès. Ils ont ensuite demandé une rançon à sa famille qui a déposé plainte pour enlèvement auprès des services de la Gendarmerie Royale à Oulad Tayeb (près de Fès).

Les investigations menées par les services de police, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont permis d’identifier les trois accusés et leur arrestation rapide à la ville de Ksar Sghir. Ce 17 février, la police scientifique «a découvert le corps de la victime étranglée à l'aide d’une ceinture en cuir», lit-on dans un communiqué de la DGSN. Et de préciser que : «cette affaire serait liée à un règlement de compte entre des membres de réseaux de trafic de drogue (cocaïne)». Les accusés ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête.

Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc