En 2022, le déficit commercial devrait atteindre 17,6%

Par L'Economiste| Le 18/01/2022 - 10:02 | Partager
En 2022, le déficit commercial devrait atteindre 17,6%

Le déficit commercial du Maroc devrait atteindre 17,6% du produit intérieur brut (PIB) en 2022, soit une accentuation d'un point de pourcentage par rapport à son niveau en 2021, prévoit le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

En prenant en considération les évolutions nettes des services, le déficit en ressources serait en accentuation de 0,4 point par rapport à 2021 atteignant -11,3% du PIB en 2022, indique le HCP qui vient de publier le Budget économique prévisionnel 2022, précisant que ce déficit serait le résultat d’une croissance nominale des exportations de biens de 10,7%, tandis que les importations afficheraient une hausse de 10,1% en 2022. En volume, les exportations nationales devraient consolider leur sentier de croissance suite au dynamisme des métiers mondiaux pour afficher une croissance de 7,2% au lieu de 9,5% en 2021.

De leur côté, les importations devraient enregistrer une augmentation moins importante en 2022, soit 7,8% au lieu de 11,2% 2021. Ainsi, la contribution de la demande extérieure nette à la croissance économique serait négative de 0,9 point du PIB en 2022.

Le Budget Economique Prévisionnel 2022 présente une révision du budget économique exploratoire publié au mois de juillet 2021. Il s’agit d’une nouvelle estimation de la croissance de l’économie nationale en 2021 et d’une révision de ses perspectives en 2022 et de leurs effets sur les équilibres macroéconomiques interne et externe.