Eau: Un plan d’urgence pour trois bassins

Par L'Economiste| Le 22/01/2022 - 23:24 | Partager
Eau: Un plan d’urgence pour trois bassins

Un plan d’urgence a été élaboré pour faire face au déficit hydrique que connaît le Maroc. Il touche les trois bassins de la Moulouya, de l'Oum Er Rbia et du Tensift pour un coût de 2,42 milliards de DH.

Pour le bassin hydraulique de la Moulouya, une enveloppe de 1,31 milliard de DH sera investie. Elle permettra, entre autres, de réaliser des études bathymétriques au niveau des barrages, Mohamed V, Oued Za et Hassan II par l'ABH de Moulouya et des travaux de mise en place d'un système d'interconnexion entre le lac isolé et la retenue principale du barrage Mohammed V. Figure parmi les projets prévus la mise en place des barges flottantes au niveau du barrage Mohammed V.

Concernant le bassin hydraulique de l’Oum Er Rbia, un investissement de 202 millions de DH permettra d’achever la 1ère tranche du projet d’extension (interconnexion eau potable entre Bouregerg et sud de Casablanca : 80 Mm3/an). Le chantier qui sera mené au niveau de ce bassin portera, en outre, sur la réservation d’un volume transférable de 40 Mm3 au niveau du barrage de bin El Ouidane vers le barrage al Massira pour renforcer l’AEP du bas de l’Oum Er Rbia et l’Installation des barges flottantes au niveau d’Al Massira.

Enfin, 522 millions de DH seront consacrés au bassin hydraulique du Tensift. L’objectif est notamment de réserver un volume de 20 Mm3 pour Marrakech à partir du barrage Moulay Youssef (en cas de besoin et en fonction de l’amélioration des conditions hydrologiques). Le chantier portera, entre autres, sur la réhabilitation des forages existants (ONEE-ABHT), le dégagement de nouvelles ressources souterraines de secours.