×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Droit d'information : L'UPF Maroc s'insurge

Par L'Economiste| Le 05/03/2019 - 17:41 | Partager
Droit d'information : L'UPF s'insurge

L'Union de la presse francophone, section Maroc (UPF Maroc) dénonce à nouveau les poursuites engagées à l'encontre des journalistes pour publication d'informations concernant une commission d'enquête parlementaire sur la Caisse marocaine des retraites (CMR). L'UPF évoque les cas de Kaoutar Zaki et Abdellah Sakhir (Aljarida24), Mohamed Ahaddad (Al Massae) et Abdelhak Belachgar (Akhbar Al Yaoum) toujours sous les coup de poursuites judiciaires, "non en vertu du code de la presse mais de l'article 14 de la loi organique relative aux commissions d'enquête parlementaire". L'UPF Maroc s'insurge contre cet article qui "punit de 1 à 5 ans de prison ou une amende de 1.000 à 10.000 DH quiconque a publié des informations relatives au travail de la commission d'enquête". La sanction est doublée lorsqu'il s'agit du contenu des déclarations des personnes auditées, explique-t-elle.

La section marocaine dirigée par Meriem Oudghiri, secrétaire de rédaction de L'Economiste, a condamné fermement ces poursuites qui, selon elle, "mettent en danger la liberté d'informer, et par conséquent privent les citoyens de leur droit d'accès à l’information".

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc