×
Géométrie variable
Géométrie variable Par Meriem OUDGHIRI
Le 10/08/2022

Egalité homme-femme: voici une sempiternelle question qui continue de diviser… ou pas. L’enquête L’Economiste-Sunergia, que nous publions aujourd’hui... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Drame de Melilia: Pedro Sanchez désigne les responsables

Par L'Economiste| Le 27/06/2022 - 13:00 | Partager
Drame de Melilia: Pedro Sanchez désigne les responsables

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a mis en cause, lundi, « les mafias internationales qui organisent les attaques violentes » de migrants après le drame survenu à Melilia qui a fait 23 morts selon le bilan officiel. Dans un entretien publié sur La Vanguardia, Sanchez a affirmé que les principaux responsables de la tragédie qui s’est produite et de la perte regrettable de vies humaines sont les mafias internationales qui organisent les attaques violentes. S’agissant de la tentative d’assaut groupé contre la clôture métallique au niveau de la province de Nador, Sachez est dit « reconnaissant » pour le travail réalisé par les éléments des forces publiques marocaines.

« Nous ne regrettons la perte de vies humaines, dans ce cas de personnes désespérées qui cherchaient une vie meilleure et qui sont les victimes et les instruments des mafias et des criminels qui organisent des actions violentes », a-t-il martelé. Le chef du gouvernement espagnol a également salué les efforts déployés par le Maroc dans le contrôle de l’immigration illégale, assurant que le Royaume est un « partenaire stratégique », qui se bat contre les « actions violentes des migrants orchestrées par les mafias internationales ». « Le Maroc est un partenaire stratégique pour l’Espagne, non seulement en termes de contrôle de l’immigration illégale (…). Le Maroc est également important pour l’Espagne dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il relevé.