×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Covid19: Les faux appels nuisent au travail du centre "Allô SAMU"

Par L'Economiste| Le 06/04/2020 - 22:03 | Partager
Covid19: Les faux appels nuisent au travail du centre "Allô SAMU"

Les canulars et faux appels nuisent au travail des médecins. C’est ce qu’a affirmé un responsable du centre "Allô SAMU 141" d’Agadir. "Sur tous les appels qui chutent au 141, il y a beaucoup de canulars et fausses alertes… nous demandons aux citoyens (jeunes et moins jeunes) d’être plus sérieux", appelle le médecin. "Car, il est fort probable qu’au moment où certains plaisantins occupent nos lignes téléphoniques par des canulars, d’autres patients, vraiment dans le besoin de nous contacter, n’y arrivent pas. Dans les cas les plus urgents, ceci représente un risque vital…". Signalons que ce genre d’incivilités devrait être sévèrement sanctionné. Pour rappel, le ministère de la Santé a lancé en mars dernier "Allô SAMU 141". Cet outil s’ajoute au service "Allo Yakada 080 100 47 47", déjà opérationnel via le centre national d’opérations d’urgence en santé publique (CNOUSP). Le 141 vise à réduire la pression sur le centre d’appel du service Allo Yakada. Il est dédié exclusivement aux personnes présentant des symptômes respiratoires, de la fièvre et de la toux pour leur fournir conseils et recommandations.

Pour sa part, le service Allo Yakada fournira des informations et recommandations sur le Covid-19, des conseils pour les voyageurs, et des informations au public sur la maladie et sur les procédures à suivre pour signaler un cas suspect pour les professionnels de la santé. Les deux outils disposent d’un distributeur automatique d’appels pour réduire la durée d’attente, explique le département de la Santé, précisant que des équipes sanitaires veillent à répondre 24/24h et 7 jours/7 aux demandes de renseignements des citoyens et à orienter des cas éventuels vers les centres spécialisés selon les régions.

Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc