×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Covid-19 : la pandémie ralentit dans le monde

Par L'Economiste| Le 24/06/2021 - 10:35 | Partager
Covid-19 : la pandémie ralentit dans le monde

Pour la huitième semaine consécutive, la pandémie du nouveau coronavirus ralentit dans le monde, avec une baisse du nombre de cas de 6% au cours de la semaine écoulée, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Plus de 2,5 millions de nouveaux cas de Covid-19 et plus de 64.000 décès ont été enregistrés dans le monde pour la semaine du 14 au 20 juin, indique l’OMS dans son dernier bulletin hebdomadaire publié mercredi à Genève. « Le nombre de cas et de décès dans le monde a continué de diminuer au cours de la semaine écoulée, soit une diminution de 6% et de 12% respectivement, par rapport à la semaine précédente », fait observer l’Organisation. Alors que le nombre de cas recensés dans le monde dépasse désormais la barre des 178 millions, la semaine dernière a été l’incidence hebdomadaire de cas la plus faible depuis février 2021, une tendance qui s’est traduite la semaine dernière, par une baisse des cas en Asie du Sud-Est (-21%) et en Europe (-6%), précise le rapport.

Les régions des Amériques (0%) et du Pacifique occidental (0%) ont signalé des nombres de nouveaux cas hebdomadaires similaires à ceux de la semaine précédente. Dans le même temps, l’Afrique a signalé une augmentation de 39% des cas. Le continent africain a ainsi enregistré une hausse marquée du nombre de cas hebdomadaires par rapport à la semaine précédente, a relevé l’agence onusienne pour la santé. La mortalité a augmenté en Afrique (plus 38%) et en Méditerranée orientale (plus 2%), mais a diminué en Asie du Sud-Est (-26%), en Europe (-12%) et dans le Pacifique occidental (-9%).

D’une manière générale, la mortalité reste élevée avec plus de 9.000 décès signalés chaque jour au cours de la semaine écoulée dans le monde. Toutefois, le nombre de nouveaux décès signalés au cours de la semaine écoulée a diminué dans toutes les régions, à l’exception de la Méditerranée orientale et du continent africain, résume l’OMS. Les nouveaux cas les plus nombreux ont été signalés au Brésil.

Avec plus 505.000 nouvelles infections, il s’agit d’une augmentation de 11% par rapport à la semaine précédente. Suivent l’Inde (441.976 nouveaux cas, baisse de 30%), la Colombie (193.907 nouveaux cas, augmentation de 10%), l’Argentine (149.673 nouveaux cas, diminution de 16%) et la Fédération de Russie (108.139 nouveaux cas, hausse de 31%).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc