×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    CDM 2018 : Défense, attaque, coaching… La recette gagnante du Maroc

    Par L'Economiste| Le 11/11/2017 - 22:15 | Partager
    CDM 2018 : Défense, attaque, coaching… La recette gagnante du Maroc

    Si le Maroc est revenu en Coupe du monde après une longue absence, c'est en grande partie dû à sa bonne défense. En six rencontres, les Lions de l’Atlas n’ont concédé aucun but, devenant l’unique équipe à garder sa cage inviolée dans ces éliminatoires. Mehdi Benatia, Romain Saiss, Nabil Dirar ou encore Achraf Hakimi ont été impériaux derrière, alors que les portiers ont souvent rassuré. Cette qualification est également le fruit d’une bonne attaque qui a marqué 6 buts face au Mali, 3 face au Gabon et 2 contre la Côte d’Ivoire à Abidjan.

    En dehors du terrain, Hervé Renard a souvent eu le flair de procéder aux bons ajustements durant les matchs. Même dominés, les Lions de l’Atlas ne laissaient que peu d’opportunités à leurs adversaires. En guise d’exemple, la Côte d’Voire est restée 85 minutes sans le moindre tir cadré, qui plus est à domicile ! Globalement, le football marocain revient au premier plan sur la scène continentale. Ce qui s’est traduit récemment par la victoire du Wydad de Casablanca en Ligue des Champions africaine.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc